DU 21 OCTOBRE AU 25 OCTOBRE 2020

Marché de la Poésie 2020

Du 21 au 25 octobre 2020 aura lieu à nouveau le Marché de la Poésie à Paris.
Le Luxembourg confirme et renforce sa présence en vue de 2021 où le Luxembourg se voit offrir une place de choix, en tant qu’invité d’honneur.

Rencontrez la poésie et les poètes du Luxembourg à Paris

Du 21 au 25 octobre 2020, rendez-vous est donné à nouveau aux amoureux de la poésie Place Saint-Sulpice à Paris pour la 38e édition du Marché de la Poésie.
Le Marché de la Poésie est sans doute la plus grande manifestation de poésie en France. Il se déroule tous les ans sur 4 à 5 jours Place Saint-Sulpice et présente quelque 450 maisons d’édition et revues de poésie, francophones pour la majorité d’entre elles. La manifestation rassemble en même temps le milieu des poètes et auteurs, ainsi qu’un public estimé à 50 000 visiteurs.

Reading Luxembourg vous attend, ensemble avec les éditions Phi, au stand 515.

Le dimanche, 25 octobre 2020, de 16h00 à 17h00, six poètes du Luxembourg monteront sur la scène du Marché de la Poésie non seulement pour incarner leurs textes, mais également pour donner un avant-goût de la 39e édition du Marché de la Poésie en 2021 où le Luxembourg se voit offrir une place de choix en tant qu’invité d’honneur:

  • Serge Basso de March
  • Tom Nisse
  • Jean Portante
  • Nathalie Ronvaux
  • Lambert Schlechter
  • Hélène Tyrtoff

... et aussi : les Périphéries

Par ailleurs, durant les mois précédant le Marché, un certain nombre d’événements intitulés les « Périphéries du Marché de la Poésie » ont lieu à Paris, en Île-de-France et dans d’autres régions et/ou pays. Elles sont le reflet d’une volonté de rayonner au-delà de Paris et par-delà les frontières.

En 2020, la Kulturfabrik propose une périphérie au Luxembourg le 8 octobre 2020 à 20h00 avec Virginie Poitrasson (FR), Mathieu Nuss (FR), Paul Mathieu (LU) et Tom Nisse (LU). Plus d’informtions ICI.

Une seconde périphérie est organisée par la Mission culturelle du Luxembourg en France à Paris, au Centre Wallonie-Bruxelles, le vendredi 16 octobre à 19h30 avec la participation de Tom Nisse et Nathalie Ronvaux pour le Luxembourg et Thibaut Creppe et Charline Lambert pour la Belgique. Plus d’informations ICI.

Serge Basso de March a publié trois livres de poésie : Contre-marges (2006), Diable, poète, funambule et autres objets bizarres (2008) et L’envers du sable (2010), un livre de chroniques Petites chroniques de la vie qu’il fait (2014) ainsi qu’un livre d’aphorismes Les concombres n’ont jamais lu Nietzsche (2017). Ses poèmes sont traduits en 8 langues.

Ses deux pièces de théâtre Les dimanches de Farine, et C’est le printemps il fait beau, les oiseaux chantent, les arbres bourgeonnent et il est tombé du 3ième étage ont été créées au Luxembourg en 2009 et 2015.

En novembre 2020, son nouveau livre de poésie : Triptyque d’un horizon aperçu sortira aux éditions Lanskine.

Serge Basso © privé

Tom Nisse © Felix Poetry Festival

Tom Nisse est né en 1973 au Luxembourg. Il vit à Bruxelles. Participe fréquemment à des lectures et des performances poétiques et organise divers événements culturels. Il collabore avec des artistes de toutes les disciplines et pratique des interventions plastiques intégrant le langage. Il est également traducteur de et vers l’allemand.

Tom Nisse a publié une vingtaine de recueils et de plaquettes de poésie et de proses courtes parmi lesquels : Reprises (Éditions L’Arbre à paroles, 2011), Reprises de positions (Éditions Microbe, 2013), Après (Éditions Phi, 2015), Contre la tactique de l’horloge (Éditions Le Dernier Télégramme, 2016), Fidèle à la marge (Éditions Caedere, 2018).

Expositions collectives à Bruxelles et Esch-sur-Alzette, expositions personnelles à Bruxelles et Liège.

Jean Portante est né en 1950 à Differdange (Luxembourg), de parents italiens. Il vit à Paris. Son œuvre, riche d’une quarantaine de livres – poésie, romans, essais, pièces de théâtre – est largement traduite. En France, il est membre de l’Académie Mallarmé. À Luxembourg, de l’Institut Grand-ducal. En 2003, lui a été attribué, en France, le Prix Mallarmé pour son livre L’Étrange Langue. Dix ans plus tôt, son roman Mrs Haroy ou la mémoire de la baleine lui avait valu le Prix Servais du meilleur livre de l’année au Luxembourg, prix qui lui a été attribué une deuxième fois, en 2016, pour son roman L’Architecture des temps instables. En 2011, il a été couronné du Prix national Batty Weber au Luxembourg, pour l’ensemble de son œuvre. Bien d’autres prix littéraires lui ont été attribués, au Luxembourg, en France, en Allemagne et en Italie. Ses livres sont publiés essentiellement aux Éditions PHI (Luxembourg) et au Castor Astral (France), mais également en Belgique, en Suisse, au Québec ainsi que, en traduction, dans une vingtaine d’autres pays.

       Jean Portante © Laurence Barataud

Nathalie Ronvaux © Patrick Galbats

Nathalie Ronvaux, née en 1977 à Luxembourg, est un écrivain luxembourgeois de langue française. Son premier manuscrit Vignes et louves reçoit, en 2010, le prix d’encouragement de la Fondation Servais et depuis, elle expérimente divers genres littéraires (poésie, théâtre, prose). En 2017, Nathalie Ronvaux fait partie des dix écrivains retenus pour le projet New Voices from Europe. La même année, elle rejoint l’équipe du Centre culturel Kulturfabrik où elle travaille en tant qu’attachée à la direction et chargée de projets Esch 2022. Son roman poétique Subridere. Un aller simple obtient en 2018, lors des remises des Prix du livre luxembourgeois, le coup de cœur du jury.

Publications 

  • Un Aller simple, Hydre Éditions, 2017 (LU)
  • Il n’y a rien… Il y a tout…, Éditions ARTGO Au coin de la rue de l’Enfer, avec des dessins de l’artiste Robert Brandy, 2016 (FR)
  • Les Nuits Blanches, Éditions Yaney, avec l’artiste plasticien Bertrand Ney, 2015 (LU)
  • La vérité m’appartient, Hydre Éditions, 2014 (LU)
  • Vol de nuit à ciel ouvert, Éditions Phi, 2014 (LU)
  • La liberté meurt chaque jour au bout d’une corde, Éditions Phi, 2012 (LU)
  • Vignes et Louves, Éditions Phi, 2011 (LU)

Lambert Schlechter, né en décembre 1941 à Luxembourg, a enseigné pendant 35 ans la philosophie et le français au lycée. Il vit et écrit à Wellenstein dans le vignoble mosellan. Depuis 1981 il a publié une bonne trentaine de livres au Luxembourg, au Québec, en Belgique et surtout en France. Ses textes ont été publiés dans de nombreuses anthologies et revues ; quelques-unes de ses œuvres ont été traduites en anglais, en italien, en bulgare, en arménien, en bosniaque, en espagnol.

Lambert Schlechter © Éditions Guy Binsfeld/Heiko Riemann

Hélène Tyrtoff © privé

Hélène Tyrtoff est née en 1964 en région parisienne. Auteure de poésie, dessins-poèmes, prose poétique traversée par les mémoires personnelle et historique, particulièrement l’émigration russe des années vingt. Elle participe régulièrement à divers événements littéraires comme La Nuit de la littérature et le Salon du livre à Paris (2019), Appelle un poème (2019), le Printemps des poètes au Luxembourg (2018). Publications en journaux et revues, notamment le supplément Livres-Bücher du Tageblatt, Transkrit, Abril, Les Cahiers luxembourgeois. Livres d’artiste, notamment l’Atlas Rrose Semoy, dessins et fragments poétiques, avec Sylvain Paris, peintre, et Martial Verdier, photographe, 2016, Editions La 5ème couche, Bruxelles. Prose poétique (prix d’encouragement de la fondation Servais en 2011) aux éditions luxembourgeoises Hydre Éditions pour Blancs, collectif Fragments 3793 (2013), et Éditions Phi pour Jonas Luxembourg (2018), Mars (2014) et (Corps expéditionnaire (2011).

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Reading Luxembourg pour rester informés.